Autrefois appliqué de façon classique sur les quatres murs d’une pièce, le papier-peint s’est aujourd’hui réinventé dans son utilisation. La diversité de motifs et de finitions dans lesquelles il est désormais proposé permet toutes les audaces et il transforme instantanément une pièce. Que ce soit sur de grandes surfaçes ou en petites touches, dans la cuisine ou dans l’escalier, je trouve toujours une place au moins pour un lé de papier-peint dans mes propositions pour mes clients !  

Poser le papier-peint sur un seul mur

Grand classique pour planter le décor dans un pièce sans l’alourdir : utiliser le papier-peint sur un seul mur. Selon la perspective, différentes ambiances cohabitent ainsi dans une même pièce.
Et l’on commence bien entendu par mon chouchou, sur la photo de gauche, le papier batik de Le Monde Sauvage. Toute une collection de papier, qui s’enrichit chaque année, a été dessinée par Béatrice Laval, la fondatrice. J’ai déjà craqué pour deux modèles différents chez moi, dont le Liberty vert en tête de lit que vous retrouverez un peu plus loin dans l’article !

  

Sources : Inside Closet / Olivier Stadler, crédit photos Louise Desrosiers

Utiliser le papier-peint dans l’escalier

Trop souvent réduit à sa dimension pratique, la cage d’escalier a pourtant beaucoup de potentiel à offrir en décoration. Sa hauteur et ses volumes sont propices à des papiers de grande envergure. En tant qu’espace de passage, l’escalier permet également d’oser toutes les folies en termes de motifs et de couleurs.

  

Sources : Crédit photos Crhistophe Dugied / inconnue

Habiller sa « tête-de-lit » de papier-peint

Une rectangle de papier-peint au dessus du lit permet de délimiter l’espace nuit et de le rendre plus cosy ! Alternative intéressante à la tête de lit, cette option apporte du caractère à la chambre sans la surcharger.

 

Sources : Studio Mariekke / Au fil des couleurs / Au fil des couleurs / Studio Mariekke

Et pourquoi pas du papier-peint au plafond !

Et si nous invitions le papier-peint au plafond, pour agrandir l’espace en ouvrant les perspectives ? Ce choix audacieux apporte beaucoup de caractère à une pièce, surprend. C’est pour cette raison que je l’ai proposé pour l’une des deux salles-de-bains de la maison d’hôtes Maison Paulette (photo de droite). Mon objectif pour ce lieu était de proposer une ambiance particulière, qu’on n’oublie pas ! Je crois que c’est chose faite, cette suite est celle qui a le plus de succès…

Sources :  Kelly Deck Design & Terris Ligthfoot  / Studio Mariekke

 

Le papier-peint en version fresque

Les fresques nous immergent instantanément dans leur univers. Majestueux, ces décors muraux XXL apportent une touche de magie dans un intérieur, et plantent instantanément le décor. Je l’ai adopté tout de suite dans notre salon ! Un vrai bonheur au quotidien, surtout qu’il se reflète dans les vitres de nos grandes fenêtres et que par conséquent j’en profite où que je sois.

   

Sources : Rebelwalls / Ananbo / Studio Mariekke

Utiliser le papier peint pour mettre en valeur des boiseries anciennes

Les appartements haussmanniens, mon terrain de jeu favori, comportent notamment des boiseries et moulures qui apportent énormément de cachet à un lieu. Mais leur présence rend parfois les murs difficiles à travailler pour une pose contemporaine. Plutôt que de les dissimuler, pourquoi ne pas les utiliser comme des cadres et revenir à l’origine des tentures ? En respectant et épousant les moulures anciennes lors de la pose du papier, on met ainsi ces dernières en valeur tout en les modernisant grâce aux motifs contemporains. En somme, on respecte à la lettre la devis du Studio Mariekke, « dépoussiérer et insuffler une nouvelle vie au passé » !

Sources : Inhale Agence / Ananbô

Utiliser le papier-peint dans une salle de bain

On pense rarement à habiller la salle de bain de papier-peint, pourtant il y apporte une touche déco qui lui permet de se démarquer. Il existe aujourd’hui des papiers-peints vinyles très qualitatifs qui peuvent ainsi se poser dans les pièces humides.

Sources : Billie Blanket / Gcg architectes

Dissimuler des portes avec du papier-peint

Si vous souhaitez rendre une porte invisible, je vous propose d’appliquer le papier-peint sur le mur qui la supporte, en incluant la face de la porte. Ainsi travaillée, la porte se fait discrète en se fondant dans le décor.

Sources : Au fil des couleurs / Bien Fait Paris

Juste un lé par-ci par-là…

Enfin, le papier-peint peut tout simplement s’utiliser en touches, sur des petits éléments comme des sections de cloisons, une porte ou encore une partie des murs pour délimiter une zone. Une mise en œuvre simple qui apporte un air de renouveau à la pièce.

Sources :  Uda architects, crédit photos Karel Balas / Le dans la, crédit photos Aurélie Lecuyer

 

Glisser le papier-peint dans une niche

Pour donner vie à une niche, le papier-peint à motif est parfait et se travaille alors comme un tableau. L’avantage de cette option c’est que vous pouvez opter pour une pose non collée et donc changer régulièrement le papier-peint selon vos envies et évolutions de décoration.

Sources : Gcg architectes, crédit photos Sister agency / Constance Oules

Ou encore dans une bibliothèque !

Pour mettre en valeur une bibliothèque intégrée et les éléments qui y sont rangés, on peut appliquer du papier-peint sur le fond de celle-ci. Une astuce simple et efficace ! L’avantage c’est que l’on apporte du graphisme, un dessin, voire de la couleur, sans pour autant habiller tout un mur. Une solution idéale pour ceux qui ont peur de passer le cap du papier-peint.

, 

Sources : Studio Mariekke / Atelier FB

Et le papier-peint dans la cuisine ?

Comme dans la salle de bain, certains modèles de papier-peint se prêtent à une pose dans la cuisine et viennent habiller ses murs en apportant une touche de raffinement et/ou d’originalité. L’avantage de ce choix c’est que votre cuisine paraît moins en être une, que son quotidien souvent peu glamour est rangé aux oubliettes. Mêmes les moins férus de cuisine auront plaisir à y être ! C’est peut-être LA solution pour reprendre goût aux bons petits plats, qu’en pensez-vous ?

Sources : 4 murs / Caroline Andreoni

 

Pour habiller une cloison centrale ouverte

Les cloisons ouvertes de part et d’autres sont une manière astucieuse de séparer les espaces sans les cloisonner. Plutôt que d’essayer d’effacer ce type de cloisons parfois un peu lourdes, il est intéressant d’en tirer partie pour en faire l’élément central d’une pièce. Le choix du papier-peint plutôt que de la peinture par exemple est plus léger. J’opterai dans ce cas pour un motif au fond de la même couleur que la couleur des autres murs de la pièce pour accentuer la légèreté de l’effet. Restons sobre !

Sources : Au fil des couleurs / The socialite family, crédit photos Constance Guisset

 

Comme vous pouvez le constater après cette lecture, le papier-peint hormis qu’il soit très beau et tendance, peut être fort utile pour répondre à des envies et/ou besoins déco. Il « suffit juste » de trouver le bon modèle pour la bonne ambiance et savoir où le placer. Un art que j’affectionne particulièrement ! 

Rendez-vous sur Hellocoton !