Le 15 septembre fut ma rentrée des classes. Oui des classes. Je suis retournée sur les bancs de l’école… Pour changer de vie, changer de métier. Voilà pourquoi en partie, mon amoureux et moi avons quitté Marseille pour Paris : donner un nouveau tournant dans nos vies professionnelles respectives. De son coté, mon chéri ne change pas de métier, mais lui donne une nouvelle envergure en venant travailler ici. En revanche, en ce qui me concerne je vais sauter le pas, quitter la communication publique et politique pour… la décoration ! On s’en serait pas douté, hein ? 😉 

 

Attention, je vais vous raconter ma vie…

À vrai dire, cela fait un long moment maintenant que j’envisageai de changer de métier. La communication j’y suis arrivée par élimination. La communication publique par réelle conviction.
À 18 ans quand les médecins et mon banquier m’ont annoncée conjointement que, non je ne deviendrai pas cavalière professionnelle alors que TOUTE ma vie y était consacrée depuis 10 ans, il m’a fallut trouvé un intérêt pour un autre domaine. Très sincèrement cette transition, ce deuil, ne s’est pas fait en deux jours. Il m’a fallu longtemps pour accepter cette vérité, si toutefois elle l’a été vraiment…

Quoi qu’il en soit il a bien fallu choisir un métier qui était susceptible de me plaire et faire les études adéquates pour y arriver. Ce sera donc la communication pour des projets auxquels je crois (donc pas pour des yaourts). Mais voilà, j’ai grandi auprès de parents dont la vie professionnelle fut motivée par une passion, une vocation. Si au début la communication au service des collectivités publiques et leurs élus répondait à une réelle conviction personnelle, petit à petit j’ai été désabusée par le milieu, par le travail en agence (et tout plein d’autres choses dont je vous épargnerai ici), jusqu’à m’en dégoûter.

Et comme je n’envisage pas de ne pas pratiquer un métier-passion, encore moins d’être malheureuse au travail, j’ai décidé de changer de vie et de faire de ma seconde passion mon métier ! Après deux années à retaper des meubles, l’envie d’ouvrir une boutique, j’ai petit à petit affiné mes envies pour aboutir au projet de devenir…. décoratrice d’intérieur !

 

Retour à l’école

Après de rapides recherches, une formation se détache très nettement du lot, celle organisée par le GRETA en collaboration avec l’École Boulle. Pour celles et ceux qui ne connaitrait pas, Boulle est LA référence en France, et même au-delà de nos frontières, en termes d’artisanat d’art : tapisserie, marquetterie, sculpture sur bois, etc. Après une épreuve écrite, puis un entretien, je reçois le sésame : j’ai été sélectionné pour la session débutant le 15 septembre !!

Cela fait donc maintenant deux semaines que j’ai débuté les cours et le moins que je puisse dire c’est que je ne suis pas déçue… Une douzaine de matières différentes très orientées arts plastiques, toutes directement abordées de manière très concrète et pratique, des professeurs pédagogiques, une articulation des apprentissages intelligente. Je suis comblée ! J’apprends à dessiner (essentiel selon moi dans cette profession), à travailler les couleurs, les matières ; je révise l’histoire des styles et du mobilier ; on m’aide à pousser à fond ma créativité (et dieu sait que j’ai besoin d’aide !!!)… Je ne pourrai être plus heureuse 🙂

 

Un joli bureau pour une nouvelle vie ! 

Je vous avais déjà montré mon bureau à notre installation dans ce nid douillet parisien cet été. Mais les cours approchant il me fallait peaufiner l’organisation de cet espace pour qu’il soit optimal. Ainsi, à mon dernier séjour bordelais j’ai récupéré cette vieille petite commode de bureau de mon papa pour y ranger tout mon petit matériel, que j’ai évidemment customisée. J’allais pas la laisser nature non plus ?!
Et souvenez-vous j’avais listé toute une série de tutos pour se fabriquer soi-même une jolie étagère. Et bien je me suis inspirée de l’un d’entre eux pour me fabriquer la mienne et y ranger mes bouquins de déco et quelques objets déco (on ne se refait pas…).
J’aimerai rajouter un meuble à tiroirs pour que ce soit vraiment parfait, mais j’ai la flemme d’aller à IKEA ! Alors si l’un d’entre vous à un meuble HELMER blanc à me vendre sur Paris à petit prix, je suis preneuse…

un joli bureau DIY

mon_bureau_rentree_mariekke2

Une étagère en cuir

un joli bureau DIY     un joli bureau DIY

un joli bureau DIY

 

Quand c’est pas Poils longs (Achille), c’est Poils courts (Hector) qui squatte… C’est que ce bureau doit être réussi, non ? Chats sur les genoux ou pas, il est évident que je m’y sens bien. L’avantage d’un espace de travail pas trop grand c’est qu’on a tout à portée de main… En revanche, pour les plans techniques sur format A2, c’est moins pratique ! 😉

Je ne partage pas souvent de choses aussi intimes avec vous, j’espère ne pas vous avoir ennuyé, mais je trouvais important de partager des moments comme cela. Je sais que je ne suis pas la seule à rêver de changement dans sa vie professionnelle, de se lancer dans l’entreprenariat, dans la décoration ou pas. Si j’ai pu déclencher de futurs carrières, j’en serai heureuse ! 
Et pour ceux et celles qui ont aimé la commode et l’étagère, les tutos arrivent bientôt…

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !