Inauguration de cette nouvelle rubrique Voyages par la plus belle des manières, la première partie de notre road trip dans l’Ouest américain ! Mariekke ne va pas se transformer en blog voyages, je vous rassure, j’avais seulement l’envie de partager l’une de mes sources d’inspiration principale, les paysages et les cultures d’ailleurs. Il nous a fallu du temps, beaucoup de temps, pour réaliser ce projet. Faute à qui ? Au travail évidemment. Et finalement ce fut cet automne qui fut le bon ! Un peu plus de 2 semaines dont une dizaine en van de San Francisco jusqu’au Grand Canyon en passant par les parcs de Zion et Yosemite. 2 semaines, en amoureux, de pur bonheur !
Et nous allons tout de suite commencer la récit avec notre parcours sur la Highway One. 

 

Jour 1 et 2 – La Highway One de San Francisco à Santa Cruz

Nous allons commencer ce périple par la découverte de la Highway One. Débuté à San Francisco où nous avons récupéré le van, le voyage s’est poursuivi sur cette route mythique, nommée « la plus belle route du monde », jusqu’à Santa Barbara. Nous avons volontairement évité Los Angeles, trop grand, trop bruyant, trop « too much ».

Alors même si je n’ai pas tant avalé de bitume que cela (…), il est bien vrai que cette route qui longe l’océan Pacifique est à tomber par terre ! En trois jours, j’ai vu tant de paysages différents, que c’était fou. Rien que sur la première journée, mon cœur s’est emballé toutes les heures. Nous sommes passés d’une ambiance bretonne aux surfeurs du pays basque, en passant même en fin de journée à une brousse dorée. SPLEN-DI-DE ❤️

Sur le chemin de Santa Cruz

Première foulée dans l’océan Pacifique. Ça y est j’ai trempé mes pieds dans les trois principaux océans que comptent notre terre ! 

 

//////////

 

Nous sommes tombés totalement pas hasard sur ce petit phare en nous rendant à Santa Cruz. Cette première journée, débutée sous une bruine insistante ne pouvait que nous amener à un phare tout droit venu de notre chère Bretagne 😉
Si on m’avait dit que mon périple américain débuterait pas ce paysage, je n’aurais cru personne, croyez-moi sur parole !

  

 

Santa Cruz

Dès notre entrée dans la ville, le soleil est apparu, comme un signe que nous étions bien dans la ville des surfeurs (de cette partie de la côte) par excellence, mais attention pas que !
Santa Cruz c’est aussi cette longue promenade dédiée aux attractions. Ne pensez pas que ce soit que des manèges récents, il semblerait que ce soit une longue tradition de la ville – en témoigne les pantins anciens en vitrine le long de cette belle galerie à colonnes si hautes en couleur.
Et que dire des cabanes de lifeguard toute bleue ? Pas celle si connue toute rouge de Malibu mais tout de même, ça m’a bien changé des simples chaises hautes en métal de nos côtes atlantiques…

 

 

//////////

 

Après la découverte de la ville, nous nous sommes décidés à aller nous balader dans l’une des forêts qui surplombent la ville. Première rencontre avec des sapins aussi « géants »… Wahouuu ! Ce que je ne savais pas encore c’est que ces sapins seront mes préférés du séjour…

  

 

Big Sur

Big Sur est le parc national protégé du milieu de cette partie de la côte. C’est à son abord que nous avions prévu de nous poser pour dormir. Nous voilà donc en route direction Big Sur depuis Santa Cruz, en faisant des haltes notamment à Carmel-by-the-sea, village très huppé où les Porsches se bousculent et dont Clint Eastwood fut maire. Bref. Le plus important de cette partie-ci furent les paysages qui se sont offerts à nous. Époustouflants.

Cette lumière de fin de journée sur cette flore dorée plongeant dans l’océan… J’avais tant l’impression d’être ailleurs qu’aux USA ! Je ne m’attendais pas du tout à ce type d’images en venant ici, la beauté des paysages n’en fut que plus grandiose !! Et l’instant exact de la photo juste ci-dessous fut l’un des moments les plus marquant de ce voyage ❤️

 

Et ça ce fut la vue au réveil, notre premier réveil dans le camion. Bon en fait, du fait du décalage horaire, il était à 4h du mat quand j’ai ouvert le yeux ; 5h30 pour l’homme. Soit 1h30 a avoir envie de faire pipi et ne pas oser bouger. Il fallait clairement que nous prenions nos marques. Mais qu’il fut bon ce petit déjeuner à base d’oeufs au plat et bacon grillé face à la mer ! J’étais à la place exacte, dans la situation précise que j’avais imaginée et rêvée depuis des années. Le moment de plénitude absolue, même si j’étais totalement gelée, les yeux collés et que l’envie d’une douche se faisait déjà sentir.

Cette première journée en van fut tout simplement majestueuse, remplie de si belles natures, de tant de couleurs… Ce soir-là, en écoutant les vagues se fracassaient gentiment sur les rochers, je me suis dit que ce voyage allait être extraordinaire si toutes les journées étaient aussi fournies et diverses. Et que même s’il m’a fallu attendre 5 ans pour être là, ça valait le coup d’attendre.

 

//////////

 

Jour 3 – De Big Sur à Santa Barbara

Mc Way Falls

Nous avions repéré sur les guides et blogs ce site qui était décrit comme fantastique : Mc Way Falls, comme son nom l’indique une cascade.
Je vous passe les péripéties des détours nécessaires dus à l’effondrement de la Highway One, non pas en un seul endroit comme anticipé mais à deux endroits notamment au niveau de Pfeiffer. 2h aller, 2h retours de détours pour aller voir cette merveille mais sans aucun regret !
Seule déception, la crique n’est pas accessible, on ne peut que la dévorer des yeux. Mais les couleurs qui se dévoilent à nous, cette palette de turquoises et bleus profonds, les fleurs dorées et roses pâle, les palmiers… Le site est exceptionnel et nous savourons notre chance, croyez-moi ! Et dire qu’une famille de pionnier était sympathiquement installée sur ce site comme en témoigne les ruines de la bâtisse. Pas mal comme vue, non ?

  

 

Ne sachant où nous dormirions le soir-même, nous décidons de profiter de cette nature déserte et splendide que les détours nous ont fit découvrir pour prendre une douche (solaire). En maillot, cachés derrière notre van et des paréos, nous voilà en train de guetter la moindre venue…! Fous rires et fraîcheurs garantis !!

 

On se rend bien compte sur cette série de photos que la nature est particulièrement asséchée dans cette région, malgré le mois d’octobre qui pointe le bout de son nez. Nous n’avons malheureusement pas été étonnés à l’annonce des feux à répétition depuis notre retour et toujours en cours… La flore est certes joliment dorée mais surtout extrêmement sèche et évidemment facilement inflammable…

 

Vous trouverez sans aucun doute ces photos saugrenues mais bizarrement ces ponts en métal font entièrement partie de l’esthétique américaine que j’ai fantasmé via les séries et films… Les rares personnes croisées dans ce coin ont du clairement bien rigoler en me voyant prendre en photo ce mini-pont ! M’en fous j’assume 🙂

 

Morro Bay

À partir de Big Sur il fut bien plus difficile de trouver une place pour dormir le soir. Nous avons donc du en cette fin de troisième jour nous replier sur un camping. Autant il existe des « campings » vraiment pas chers, autant d’autres peuvent pratiquer des prix exorbitants. Et ce fut le cas de celui que – par désespoir mais finalement pas si mal du tout – nous avons choisi.

Le point positif, des douches chaudes, certes payantes mais une douche. Et son emplacement, loin des routes passantes et proches de la baie.
Et l’occasion de nous confronter pour la première fois à la pratique du camping par les américains : camping car aux dimensions d’un bus touristique (!!!!), groupe électrogène qui tourne une bonne partie de la nuit, télé à fond. Et comme les emplacements sont de taille réduite, a fortiori tu profites de toutes ces réjouissances en tant que voisin. Cela n’a pas gâché notre enthousiasme, c’est certain, mais nous a tout de même fait réfléchir par la suite au choix des campings que nous choisirions quand nous n’avions pas de réservation.

De toute façon quand tu te lèves et que tu vois ce spectacle, tu oublies tous les désagréments éventuels !

➜ Camping « Morro Bay State Park Campground »
 À noter tout de même que les alentours du site semblaient bien plus beaux que la ville de Morro Bay en elle-même. Il était juste sur les abords d’un lagon… sur lequel nous avons fait l’impasse mais je pense que ça vaut le détour si vous êtes dans le coin.

 

//////////

 

Jour 4 – Santa Barbara

Une ville belle et de riches

On a évidemment tous en tête la chanson de la série éponyme dont on s’est tant moqué. À mon grand étonnement, la ville, tout du moins son « centre » est bien petit pour une cité à laquelle on a consacré une série ! En revanche, l’opulence de ses habitants (comme en témoigne certains quartiers) explique à elle seule le caractère particulier du lieu.

Façades toutes blanches, arcades, tuiles rouges, bâtiments peu élevés. On sent clairement ici une inspiration hispanique. Et les palmiers qui nous rappellent – si on l’avait oublié – que nous sommes en bord de mer chic.

 

La plus ancienne jetée de la côté ouest

Comme le pont plus haut, ces jetées font indiscutablement parties des architectures typiques que j’avais en tête en préparant ce trip. Et celle de Santa Barbara pour notre bonheur est purement classique puisqu’il s’agit de la plus ancienne de cette côté encore en état. Nous avons même pu voir en action des ouvriers changer une latte en bois ! Je vous raconte pas le boulot 🙂

Après on va pas se cacher, c’était un site très touristique, un peu à la Disney Land mais après tout nous aussi nous sommes des touristes… Et ce fut aussi l’occasion de « déguster » notre premier « fast food » du séjour : un Fish and Chips bien gras bien fat. Mais vue sur mer. Parfait en somme.

 

 

Je suis arrivée au bout du récit de ces 4 premiers jours tout le long de la mythique Highway One… À ce stage du séjour, j’étais autant émerveillée par la quantité des beautés découvertes en si peu de temps et surtout leur diversités (d’un phare breton aux palmiers de Santa Barbara tout de même !), que par la splendeur des sites en eux-mêmes. Autant de choses en 3 jours mais quelle allait être la suite ?!

> En partie 2 de ce récit, je vous raconterai notre route vers Las Vegas, puis vers Grand Canyon.

EnregistrerEnregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !