À partir de jeudi 26 mai, et pour la première fois, le lin fait son show et s’expose partout en France ! Et pas n’importe quel lin s’il-vous-plaît, le lin européen. Et oui, on parle toujours de fabrication délocalisée et pourtant certaine filière sont bien implantée (et plantée) sur nos terres : 80% de la production de lin mondial pousse dans les champs français, belges et hollandais. Cela méritait bien une petite fête Ultralin, non ?

Illustration_Parcours J'aime le Lin et EXPO ULTRA LIN_Marais-Paris[1]

 

L’exposition, point d’orgue des festivités

Événement central de cette dizaine du lin, l’exposition dessinée par Philippe Nigro qui se déroule place des Vosges du 26 mai au 5 juin.

Le lin dans tous ses états : de la graine à notre chemise ou coussin

Cette exposition accessible gratuitement au public retrace étape après étape le processus de transformation du lin, du champs de blé aux objets finis.
Philippe Nigro, scénographe de l’exposition, a imaginé des structures monumentales (de 5/6 mètres de haut chacune) afin que l’installation ne soit pas écrasée par la majestuosité du lieu chargé d’histoire et ivre de beauté architecturale. C’est donc 300 m2 de nature qui vous tendent les bras durant 10 jours, où se mélange matières bruts et objets finis, couleurs vives et naturelles…

  1. Véritable champs de lin
  2. Le lin tout juste coupé, présenté en ballot, en sortie de champ
  3. Le lin traité
  4. Des bobines de fil sur 5 mètres de haut !
  5. Des tunnels de rouleaux de tissus…
  6. Pour finalement aboutir aux produits finis, dont certains surprenants !
  7. celc-ultralin-sceno-EXPO-philippe-nigro-2

celc-ultralin-sceno-EXPO-philippe-nigro-3

 

Admirez l’exploit !

Notons la prouesse des agriculteurs de la coopérative de Teillage du Plateau du Neubourg et de la Linière du Ressault, qui ont travaillé à la pousse de ce champs de lin en ville.
Exploit, car à cette date naturellement le lin n’est pas encore en fleurs, encore moins avec la météo chamboulée de cette année…

champ_lin_mariekke

 

Fleurissez votre balcon !

Semence

Alors certes c’était un exploit que de faire fleurir un champ entier dans Paris à cette saison, mais pour votre balcon la démarche est assez simple et EN PLUS, 100 000 sachets seront distribués lors de l’événement. L’occasion d’offrir un cure d’originalité à vos fenêtres ou terrasses !

LES 12 GR DE GRAINES DE LIN CONTENUES DANS LE SACHET ULTRA LIN PERMETTENT DE SEMER A PEU PRES 1M2
COMMENT S’Y PRENDRE !

Avant le semis – dans votre jardin ou dans 2 grandes jardinières d’au moins 20 cm de profondeur – il faut bien préparer la terre : arracher toutes les mauvaises herbes, la retourner, casser les mottes pour la rendre homogène et bien la ratisser pour qu’elle soit régulière et fine en surface. Le lin n’est pas exigeant, la terre du jardin ou de vos pots lui convient très bien, pas besoin de se procurer un terreau spécial !
Semez toutes les graines du sachet avec un espace identique entre elles, quitte à s’aider en traçant des lignes avec le doigt !
Recouvrez le semis de 1 à 2 cm de terre et tassez délicatement avec la main, bien à plat.
Après une dizaine de jours, de jeunes pousses de quelques centimètres apparaissent : il faudra patienter presque 2 mois pour obtenir les premières fleurs. Un lin qui fleurit le matin et dont les pétales, sous l’effet de la chaleur, tombent en début d’après-midi. D’autres fleurs apparaîtront le lendemain.

Dans les champs, le lin ne s’irrigue pas : seule l’eau de pluie suffit. Dans le cas présent, il faut s’assurer que la terre que vous utilisez ne soit pas trop sèche, et le cas échéant, l’humidifier avec un petit arrosage !
Pour les plus ambitieux, sachez qu’un hectare de lin européen = 900 kg de fils ou 3 750m2 de tissus ou 4 000 chemises ou 431 draps de lits ou 1 375 chaises en lin composite.

 

 

Ultralin : un parcours dans les boutiques du quartier, et partout en France

Laissez-vous guider dans le quartier par ses belles suspensions en lin qui jonchent le parcours… En France, ce sont près de 40 marques et 150 boutiques mettent le lin à l’honneur : Cyrillus, Petit Bateau, le BHV Marais, Merci, Bensimon et encore bien d’autres affichent haut et fort dans leurs vitrines « J’AIME LE LIN » !
Pour connaître toute la liste, c’est par ici.

CELC_Lanternes_ Jaime_le_lin_mariekke

 

Merci, coutumier des scénographes originales, est allé jusqu’à planter son propre champ de lin ! Joli 🙂

ULTRA-LIN-mariekke

 

 

Une plongée en images, sons et photos au cœur de la filière

Ceux qui ne pourraient profiter de cette dizaine du lin, ou ceux qui veulent aller encore plus loin, je vous invite à plonger tête la première dans ce génial webdoc et découvrir toute la filière en images, sons et photos… Le lin n’aura plus aucun secret pour vous !

ultralin_webdoc_mariekke

 

Je ne peux que vous inviter à profiter d’Ultralin, un événement original qui met à l’honneur une filière économique française et européenne belle à tout point de vue : 
> tant le champs des possibles en termes de réalisation est grand : on comprend pourquoi le prêt-à-porter et la maison en sont friands !
> parce que sa consommation d’eau est bien moindre que tout autre production de matière première et qu’il nous faut y faire attention… c’est un euphémisme ! (pour plus d’informations sur votre empreinte en eau)
VIVE LE LIN ! VIVE ULTRALIN !

Rendez-vous sur Hellocoton !