Troisième volet de la série « la déco est mon métier » avec Stéphanie, alias Madamelabroc.
Rénovation de meubles simple ou totale, création d’objets et de mobiliers, chez Madamelabroc vous trouverez uniquement des produits « coup de cœur », SES coups de cœurs, et ses créations. Des couleurs franches ou douces, il y en a pour tous les goûts.

Au cours de cette interview, vous aurez l’occasion de faire sa connaissance, notamment au travers des photos de son intérieur, mais aussi et surtout découvrir son parcours, son quotidien d’entrepreneuse et de restauratrice de meubles, ses goûts ! Et pourquoi pas vous donner l’envie ou le « courage » de vous lancer dans votre propre aventure…

 

Le portrait-déco de Madamelabroc

Depuis quand aimez-vous tant la déco et comment cela vous est-il venu ?
J’aime la décoration depuis toute petite. Mes parents, dans un style plus classique, étaient très portés sur la deco de leur intérieur. Naturellement, j’ai très tôt customisée ma chambre !

Comment décririez-vous la décoration de chez vous ? 

Elle est comme le site Madamelabroc éclectique et poétique. Des pieces chinées, des objets de créateurs, de la couleur et beaucoup d’amour !

salon_madamelabroc_mariekke

salon_madamelabroc_mariekke2  salleàmanger_madamelabroc_mariekke2   salleàmanger_madamelabroc_mariekke3

 

Avez-vous beaucoup de vos créations chez vous ?
Quelques une bien sûr, car je ne fais et ne vend que des choses que j’aime, j’ai des patères baby-foot, des meubles que j’ai repeint et des patères calibre 12, et quelques pieces chinées.

Quelle est la pièce de la maison que vous aimez particulièrement ? 

Le salon ! Comme tout le monde ! Car c’est un lieu familial et en perpétuel évolution…

entrée_madamelabroc_mariekke entrée_madamelabroc_mariekke2

 

Quel est votre dernier coup de coeur déco que vous appliqueriez volontiers chez vous ? 

Peindre les plafond ! J’adore !
(Je ne peux que valider ! Retrouvez ici mon papier à ce sujet, qui pourrait vous inspirer)

Un meuble ou un objet dont vous rêvez ?
La lampe Snoopy de Castiglioni ou le miroir Auguste de chez Maisonnée.

Auguste_1lampe-snoopy-flos-castiglioni-achille-giacomo--copie-1

 

 

Le parcours de Madamelabroc pour devenir restauratrice de meubles

Depuis quand êtes-vous installée ?
Depuis 5 ans.

Quel est votre parcours en termes de formation et professionnel ?
J’ai fait une école d’arts appliqués après le bac, puis j’ai travaillé en agence de publicité, puis artiste peintre et prof dans une école de déco et enfin j’ai monté Madamelabroc. En somme, j’ai eu plusieurs vies professionnelles, mais toujours dans la déco et la création.

Qu’est-ce qui a déclenché votre envie d’ouvrir votre propre activité ?
J’ai arête de travaillé dans une structure “classique” en 2003, dur de revenir en arrière après.
J’ai réalisé que beaucoup de personnes aimaient mon intérieur mais que peu avaient le temps et la place pour chiner des meubles et les rénover. J’ai donc décider de me lancer !

enfilade_scandinave_madamelabroc_mariekke commode_années50_madamelabroc_mariekke création_étagère_madamelabroc_mariekke

Quelles ont été les différentes étapes pour créer votre entreprise ? 

Super simple, j’ai créé un statut auto-entrepreneur, d’abord un blog puis un site.

Avez-vous eu besoin d’importants investissements au départ ? 

Non pas temps que ça. L’achat de meubles bien sûr, l’abonnement à un hébergeur et du materiel. Mais j’avais déjà beacoup de choses et comme je fais tout toute seule – des cartes de visites au ponçage des meubles – ça limite les frais !

Avez-vous rencontré des difficultés ?
À part de ne pas connaître le lendemain de son solde bancaire non 😉

création_patère_babyfoot_madamelabroc_mariekke miroir_vintage_madamelabroc_mariekke penderie_commode_madamelabroc_mariekke

 

Le quotidien d’une restauratrice de meubles

Quelle est votre emploi du temps type ?
Je n’en ai pas, chaque journée est différente. Il y a les journées “chine”, les journées administration, les journées nettoyage et préparation des meubles, les journées rénovations, les journées prise de vue des meubles et mise en ligne …. Chaque journée est vraiment différente.

Où trouvez-vous vos meubles ?
Partout, sur internet, dans les brocantes, les particuliers…

Travaillez-vous chez vous ?
Oui, mon atelier est à la maison. Petit, mais pratique.

atelier_madamelabroc_mariekke atelier_madamelabroc_mariekke2

Son atelier

Comment arrivez-vous à concilier vie de famille et emploi du temps professionel ?
Je n’ai pas d’horaire du fait d’exercer mon activité chez moi. Je travaille tous les jours même quelques heures, mais comme je suis indépendante, si je dois prendre une journée pour m’occuper de ma fille j’ai l’énorme liberté de pouvoir le faire.

Quel est votre positionnement ?
Je recherche surtout des pièces « coup de cœur » avec un éventail très large, des années 20 aux années 80.

Quelle est la partie de votre métier qui vous plaît le plus ?
La recherche des meubles, et partir chiner bien sûr ! Je ne sais jamais avec quoi je vais rentrer, et c’est bien sûr ce qu’il y a de plus existant 🙂

bonnetiere_madamelabroc_mariekke2 bonnetière_madamelabroc_mariekke

Enfin, quels conseils donneriez-vous à nos lecteurs qui souhaiteraient se lancer dans une activité de restauration de meubles ?
Bah non alors ! Il y a déjà tellement de monde 😉
Chaque jour je vois un nouveau site fleurir…

 

Formations et aides

Ceux qui imaginent se lancer dans cette aventure, se sont, je l’imagine, déjà essayé à l’exercice, donc ont déjà un certain nombre de compétences techniques. Toutefois, certains peuvent avoir envie de se perfectionner.
Des formations existent telles que celles proposées par le GRETA Création, design et métiers d’art de Paris : travail du bois ou tapisserie d’ameublement par exemple.
Les Greta sont les structures de l’éducation nationale qui organisent des formations pour adultes dans la plupart des métiers. On peut aussi bien y préparer un diplôme du CAP au BTS que suivre un simple module de formation. Pour les autres niveaux de formation, ce sont les services de formation continue des universités ou du Cnam qui sont compétents. Vous pouvez retrouver des GRETA dans toutes les régions.

Concernant la création d’entreprise :

  • Si vous êtes demandeur d’emploi, vous pourrez bénéficier d’aides à la création d’entreprise où l’ensemble de ses questions pourront être abordées.
  • Si vous ne l’êtes pas, des associations d’aides à la création d’entreprise, la Cité de métiers ou encore la CCI proposent des sessions de formation gratuite sur divers sujets

 

Quelques lectures… utiles

guide_du_bois_mariekke   meuble_relookés_audrey_halin_mariekke

Pour s’inspirer : Meubles relookés –  de Audrey Halin – chez Massin – 15,90€ – ici

Pour les techniques du travail du bois : Guide du bois, de la menuiserie et de l’ébénisterie –  de Albert Jackson et David Day – chez Flammarion – 39,90€ – ici

 

En espérant que cet article vous aura inspiré, donné l’envie, l’espoir ou au moins la pêche !
Belle 
journée 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !