Que celui qui n’a jamais rêvé de se blottir les soirs d’hiver au coin du feu passe son chemin (et ne me jette pas la première pierre) ! J’en rêve tellement que j’ai pour projet fou (utopie ?) de m’acheter un jour une maison de campagne juste pour ça. Comme ce n’est pas pour demain la veille (flûte), en attendant j’ai accepté de tester une cheminée à l’éthanol dans mon tout petit appartement parisien. 

 

Le mois de septembre pointait doucement mais sûrement le bout de son nez (et la fraîcheur avec), quand ChauffageAndCo m’a proposé de tester l’un de ses produits à l’éthanol. Leur facilité d’utilisation et leur petit encombrement en font sur le papier LA solution optimale pour concrétiser mon envie de feu de cheminée malgré mon appartement citadin. J’ai donc accueilli avec beaucoup d’enthousiasme le défi ! Entre temps, la douceur est revenue (on va pas s’en plaindre tout de même), je n’ai donc fraîchement essayé mon joujou que ce week-end. Et j’en fus ravie 🙂

une cheminée à l'éthanol

Vous noterez que je ne suis pas la seule à avoir apprécié l’objet ? 😉

 

Le choix du modèle de cheminée à l’éthanol

Sur ChauffageAndCo, vous trouverez beaucoup de modèles différents, de celui de table au modèle intégré. Côté design, le style contemporain prime et évidemment tous les modèles sont en métal pour des raisons techniques évidentes.
Chez moi le beau prime toujours sur le reste, c’est une règle immuable. Avec ces designs très contemporains proposés dans le catalogue, j’ai cherché un modèle qui esthétiquement puisse s’accorder au mieux avec notre déco vintage-rétro-diy. J’ai opté pour la cheminée la plus sobre, Lounge, qui avec ses formes arrondies casse ainsi l’aspect froid du métal. Même si aujourd’hui on comprend bien quand on rentre dans notre salon que la décoration n’a pas été pensé pour inclure l’objet, j’aime assez sa ligne qui finalement ne lutte pas avec le reste. 

 

Un essai concluant

Nous l’avons essayé un soir et nous l’avons déjà adopté !
Premièrement, c’est hyper rapide pour mettre la cheminée en route : il suffit « juste » (voir « quelques précautions » juste en-dessous) de verser de l’éthanol dans la fente en plein milieu de la partie en métal gris et de l’allumer.
Deuxièmement, j’ai été étonné du peu de produit nécessaire : un ou deux litres pour que le feu perdure toute la soirée et réchauffe nos cœurs… Mais pas que !
Troisièmement, l’efficacité de cette cheminée dépasse le simple effet visuel. La pièce fut rapidement et réellement réchauffée de quelques degrés. Évidemment, la taille de l’appartement y est pour beaucoup. Dans un salon de 80m2, l’impact sur la température de la pièce ne sera pas aussi flagrant, sans aucun doute !

Blottis sous le plaid, devant un bon film, notre cheminée apportait la touche parfaite à cette soirée cocooning…

une cheminée à l'éthanol

 

Quelques précautions

Même si je suis totalement conquise par son utilisation, je préfère tout de même vous mettre en garde sur deux-trois points.
1. Évidemment, seul un adulte peut allumer la cheminée
2. L’éthanol se verse directement dans la cheminée. Je le précise, peut-être bêtement, mais nous concernant nous avons eu un gros doute. Le fascicule fourni ne précise pas du tout cette étape, et nous avons eu peur de faire une grosse bêtise. Nous parlons de feu tout de même !
3. Pour verser l’éthanol, nous nous sommes installés au-dessus de notre évier (la partie en métal gris clair s’enlève facilement) et avons utiliser un entonnoir. Toutefois, je ne suis pas sûre que ce soit la meilleure solution. En effet, si par malheur le récipient vous échappez des mains, vous étaleriez de l’éthanol dans tout votre salon. Le mieux serait donc de transvaser du produit dans une bouteille et de s’en servir directement ou avec un entonnoir si nécessaire.
4. Utiliser un allume-gaz avec un long bras, plutôt qu’un briquet, pour éviter tout risque de brûlures.

une cheminée à l'éthanol

cheminee_ethanol_chauffageandco_mariekke2

 

En toute franchise, je ne serai jamais allée vers ce type de produit toute seule. Non seulement, je n’étais pas véritablement séduite par le design à première vue, mais je ne pensais pas que ces cheminées pourraient récréer l’ambiance d’un feu de cheminée. Certes, il n’y a ni l’odeur, ni les crépitements du bois, mais la vision des flammes et cette chaleur émise, réchauffent malgré tout avec succès les soirées hivernales !
Quant à l’esthétique, ma cheminée s’est finalement bien intégrée au reste de la décoration.

Alors, conquis ?

Rendez-vous sur Hellocoton !